8 Des réflexions sur “L’affaire Péan.

  1. on ne prouve pas sa nationalité par des marches de soutien ou de simples photos, qu’ il montre son acte de naissance et un test
    ADN, meme sur son diplome il ne veut se justifier;

    y aurait il quelque chose à cacher ?

  2. Que M. Pean nous laisse tranquille un jour avons demander si sakorzy était un français? pourquoi sortir ce genre de livre maintenant pour voir les petits négres s’entretuer c’est ça? alors je dis aux opposants gabonais ce qui importe pour nous c’est la bonne gouvernance Ali bongo à un bon bilan en matière de gestion que Péan ailles s’agiter ailleurs laissez notre afrique tranquille qu’il aille trucque ou non les élections ses révelations ne ramenerons pas en arrière les choses.

  3. « A beau mentir qui vient de loin », dit-on. C’est pitié pour les dirigeants africains qui sont champions en mensonges et promesses fallacieuses. Le manque d’honneteté et de conscience pour le pouvoir et les intérêts mesquins les poussent à renier même leurs vrais parents biologiques et leir nationalité. Les cas de Hypolite Kanambe alias  » Joseph Kabila », henry konan Bedié, Allasane Ouatara.
    Pierre Péan a raison. Seul un test ADN tranchera. Mais, je vous assure que Mr ALI « bongo » ne le fera jamais. Il le sait dans toute sa conscience, ADN test, est un suicide contre lui-même.

    • ç’est ça! Vous voulez qu’il fasse ce test ADN. Puis encore? ….il doit donner la preuve qu’il est un homme et non une femme, puis qu’il a étudié dans telle école plutôt que telle autre, puis produire la vidéo de son sommeil pour prouver qu’il ne ronfle pendant son sommeil puis ainsi de suite……..
      Qu’il soit même nigerian, il aime le Gabon que beaucoup de ces politicards qui s’agitent comme des singes devant lesquels, ce Blanc agite quelques peaux de banane.
      Pauvres africains! Pensez « Etats unis d’Afrique ».

  4. Quel intérêt de savoir si M. Bongo est le fils génétique ou adoptif de ses parents? Où est le respect dû à la vie privée? Entre les enregistrements illicites des uns et les ragots de poubelles des autres, on ne peut qu’être affligé que Big Brother vienne se nicher y compris chez ceux dont le métier est d’informer mais point de « ragoter ». Tout cela est profondément infect de la part de M. Péan. Un Français.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*