Habré à la barre ! Euh… plus tard

hissein habré


Ouvert le 20 juillet à Dakar, le procès historique de l’ex-président Habré est repoussé au 7 septembre. L’homme fort du Tchad de 1982 à 1990 a refusé de comparaître. Il est accusé de « crimes de guerre, crimes de torture et crimes contre l’humanité ». C’est la première fois qu’un ancien chef d’Etat africain est jugé par un tribunal créé à la demande de l’Union africaine.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*