Le 11 septembre gabonais

11 septembre gabonais


Dans la mémoire collective mondiale, la date du 11 septembre rappelle ce jour où les Etats-Unis furent victimes d’attentats terroristes. Désormais cette date rappellera aussi aux Gabonais l’annonce de la mise sur pied d’une nouvelle équipe gouvernementale (toujours dirigée par le même Premier ministre, Daniel Ona Ondo) qui comptait dans ses rangs un ténor de l’opposition à savoir Jean de Dieu Moukagni Iwangou. La nomination  du président en exercice du Front de l’opposition pour l’alternance (FOPA) au poste de ministre de l’Agriculture suscita l’étonnement au sein de l’opinion publique qui voyait là un énième retournement de veste. Mais le lendemain Moukagni Iwangou fit part de son refus d’appartenir à ce gouvernement, affirmant y avoir été intégré sans son consentement. Aussitôt, le gouvernement par la voix de son nouveau porte-parole Alain Claude Bilié By Nzé, se dit étonné du « volte-face » de l’opposant qui aurait lui même donné son accord pour tenir les rênes du ministère de l’Agriculture. Dans cet imbroglio politique la question qui vient tout de suite à l’esprit est celle de savoir qui est le menteur dans cette histoire; l’avenir nous le dira certainement.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*