Le général Diendéré aux commandes

diendéré


Le coup d’Etat au Burkina Faso a désormais un visage, celui du général Gilbert Diendéré. Le chef des putschistes, homme de l’ombre, fut le chef d’état major personnel du président déchu Blaise Compaoré. A la tête de la garde présidentielle depuis 1987, il est impliqué dans l’assassinat du capitaine Thomas Sankara. Le nouvel homme fort du pays dit vouloir garantir le bon déroulement des élections qui incluront tous les bords politiques, promet de ne pas s’éterniser au pouvoir et nie tout contact avec son mentor Blaise Compaoré.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*