Avec ou sans Bachar ?

bachar


Aux  Nations unies Barack Obama et François Hollande disent oui à Vladimir Poutine pour la création d’une coalition afin de combattre le groupe Etat islamique, mais non à la participation de Bachar Al-Assad dont ils réclament la démission. A leurs yeux le dirigeant syrien est la source de la situation catastrophique que traverse son pays. Vladimir Poutine qui soutient le numéro un syrien s’insurge contre la décision de ses deux homologues en affirmant qu’ils ne doivent pas s’ingérer dans le choix des dirigeants d’un autre pays.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*