Femme de destruction massive

femme de destruction massive


Les femmes kamikazes sont devenues l’arme fatale de l’organisation de l’Etat islamique en Afrique de l’Ouest. Au Cameroun, l’attentat de Maroua attribué à Boko Haram en est la parfaite illustration : deux jeunes femmes se sont fait exploser dans des attaques-suicides.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*