Frères de larmes, frères de sang

frères de larmes frères de sang

Vendredi 13 novembre 2015, Paris, la capitale française est endeuillée par des attaques terroristes revendiquées par l’organisation Etat Islamique. Cette tuerie qui a fait 129 morts et plus de 300 blessés survient dix mois après celle de Charlie Hebdo. Comme en janvier dernier, le malheur de la France suscite le même sentiment de consternation et de solidarité à travers le monde entier. Hélas, Paris n’a pas été la seule ville, ces derniers jours, à être frappée par la folie meurtrière du groupe terroriste. Le 12 novembre, c’est Beyrouth, la capitale du Liban, qui fut le théâtre de deux attentats portant la signature de Daesh et faisant 43 morts. Un jour plus tôt, Boko Haram, la branche ouest africaine de l’Etat Islamique, tuait 25 personnes au Niger et 9 autres au Cameroun dans la ville de Kolofata. Tous ces sanglants incidents viennent rallonger la liste, déjà exhaustive, des innocentes victimes de l’inhumanité des terroristes.


 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*